Renouvellements des traitements et consultations médicales, l’USPO appelle au renforcement de la coordination

Depuis le début de la crise, les pharmacies d’officine peuvent, sous certaines conditions, renouveler les traitements chroniques des patients afin d’assurer la continuité des soins.

Cette décision, prise par le Ministère de la Santé, a permis de rassurer la population et en particulier tous les patients qui peuvent poursuivre leur traitement pendant cette crise sanitaire exceptionnelle.

En cette période épidémique, la coordination entre professionnels de santé est plus que jamais nécessaire. Le pharmacien ne systématise pas le renouvellement des traitements lorsque l’ordonnance est expirée, il échange avec le patient, rappelle l’importance d’une consultation médicale régulière et alerte le médecin lorsqu’il le juge nécessaire.

Les interruptions de traitement sont dangereuses pour la santé des patients et peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’organisation du système de soins en entraînant notamment une arrivée massive de patients dans des services d’urgence déjà saturés.

Au vu de l’inquiétude des patients et des règles de confinement, certains patients souffrant de nouvelles pathologies hésitent à prendre contact avec leur médecin.

La baisse d’activité des cabinets médicaux mais aussi des pharmacies inquiète les pouvoirs publics et il est important que les patients qui ont besoin d’un diagnostic médical puissent facilement avoir accès à leur médecin.

La consultation téléphonique ou la téléconsultation sont utiles mais ne peuvent pas répondre à toutes les situations.

Pour conseiller au mieux les patients, l’USPO invite les médecins à communiquer aux pharmaciens de leur secteur la nouvelle organisation de leur cabinet, les horaires d’ouverture, les horaires réservés aux patients suspectés de Covid-19.

Les pharmaciens informeront les patients des modalités de consultation de leur médecin traitant.

Par ces échanges renforcés, nous écrivons ensemble la coordination interprofessionnelle de demain, essentielle au parcours de santé des patients.

Publication :21 avril 2020 | Catégorie(s) :